Pourquoi visiter la réserve de Monteverde lors d’un séjour au Costa Rica ?

Pays d’Amérique centrale, le Costa Rica se trouve entre la mer des Caraïbes et l’océan Pacifique. Doté d’une superficie de près de 51 100 km², le pays est reconnu pour sa biodiversité, pour ses plages et pour ses volcans. Pendant votre séjour dans le pays, pourquoi ne pas opter pour la visite de la réserve de Monteverde ? Pour un dépaysement et pour vivre une expérience plus proche de la nature, c’est l’endroit idéal.

Voyage au Costa Rica : quelques informations pratiques sur la réserve

Fondée en 1972, elle se trouve à plus de 1 500 mètres d’altitude, au nord de la province de Puntarenas. S’étendant sur une superficie de près de 10 500 ha, la réserve de Monteverde est essentiellement recouverte de forêt tropicale humide. Pour pouvoir apprécier pleinement votre visite, l’idéal est de planifier votre voyage au Costa Rica (pour en savoir plus, suivre ce lien) durant la période sèche (mars-avril).
IL faut savoir que la réserve bénéficie de 3 saisons distinctes à savoir pluvieuse, brumeuse et sèche. La saison pluvieuse s’étend de mai à novembre et la saison brumeuse entre décembre et février. Même si le soleil est au rendez-vous durant la saison sèche, il vous faudra néanmoins prévoir un imperméable. En effet, l’humidité est omniprésente sur place.

Un endroit unique

La réserve abrite une biodiversité riche et unique. Elle constitue l’une des plus importantes réserves biologiques du pays et est considérée comme étant son poumon. Elle compte près de 2 500 espèces de plantes, dont près de 420 espèces d’orchidées. Elle abrite également une centaine d’espèces de mammifères, dont des singes, ainsi que des dizaines de milliers d’insectes et près de 400 espèces d’oiseaux.
La rencontre avec les populations locales sera également au programme, surtout si vous avez prévu de vous rendre à Santa Helena. Vous y trouverez des restaurants savoureux et des boutiques artisanales. De nombreux visiteurs décident également d’y passer la nuit pour pouvoir découvrir la réserve sur plusieurs jours.

Faire une randonnée dans la réserve

Pour les amateurs de randonnée, la réserve de Monteverde possède 9 sentiers, leur longueur est d’un peu moins de 2 km. Les promenades sont faciles et accessibles à tous (même aux enfants). Parmi les sentiers figure le « Sendero Bosque Nubosco » dont la longueur est d’1,9 km. Il mène jusqu’à un magnifique point d’observation. De là, vous aurez un joli point de vue sur la forêt.
Avec un peu de chance, vous apercevrez un quetzal lors de votre randonnée. Cet oiseau emblématique de l’Amérique centrale est très apprécié pour la couleur particulière de son plumage. Le « Sender Camino » est l’un des sentiers les plus propices pour l’observation des oiseaux. Sa longueur est d’1,9 km, mais il est plus large et plus dégagé. Il est donc possible de parcourir une partie du sentier en voiture.

Votez pour cette réponse


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *